Un Point C'est Net !

Gérer son site Internet,

Maintenant c'est simple !

Ici nous vous expliquons notre back-office qu'on nomme DFO, le manager, l'admin ou le CMS appelez-le comme vous voulez, c'est le truc qui vous permettra de modifier vous-même votre propre site Internet... Il est tellement simple que vous n'aurez pas besoin d'une formation (et donc de son budget non plus).

Même mon père qui cliquetait en tenant la souris dans sa main, car il pensait que c'était une télécommande, est fier de pouvoir enfin modifier son site lui-même (et tant mieux car je l'ai conçu pour lui).

En savoir plus...

 

 

 

 

 

A propos de DFO

 

Dynamic Front OfficeDFO est un gestionnaire de contenu de site Internet. Il vous permet de modifier vous-même votre site, même si vous n'avez aucune qualification dans le domaine, du moment que vous sachiez vous servir un peu d'un ordinateur.

Il n'y a pas de back-office compliqué et nécessitant une formation. D'ailleurs « DFO » sont les initiales de « Dynamic Front Office », c'est à dire que vous modifiez votre site directement, sur le site lui-même. Vous pouvez le faire à partir d'une tablette ou d'un smartphone mais vous serez quand même plus à l'aise sur un ordinateur de bureau.

Pour l'installer...

 

 

 

 

 

Voyez par vous-même !

 

Faites comme si ce présent site était le votre ! Donc, commencez par cliquer sur « admin » dans le menu à gauche.

Vous serez redirigé sur un formulaire vous invitant à entrer vos identifiants. C'est presque le plus compliqué : se souvenir d'un mot de passe de plus... Malheureusement c'est nécessaire, car il n'y a que vous qui devez pouvoir modifier votre site.

Pour les besoins de cette démonstration, entrez « test » et encore « test » pour le mot de passe.

Après avoir cliqué sur « Entrer » vous reviendrez sur le site, en mode Édition. Dans ce mode particulier, que vous serez seul à obtenir, une barre d'état s'affiche en bas. Pour modifier quelque chose, c'est on ne peut plus simple : Naviguez sur le site, double-cliquez sur ce que vous voulez modifier et ...laissez-vous guider ! Double-cliquez sur un texte pour le modifier directement ou allez dans le Catalogue et double-cliquez dessus pour pouvoir modifier tous les articles de votre catalogue.
Et cliquez sur « Aide»  au cas où...

Bien entendu, s'agissant d'une démonstration, vos modifications ne seront pas prises en compte.
On ne voudrait pas que vous dénaturiez notre splendide site !

 

 

 

 

 

Certes, mais qu'y a-t-il de nouveau ?

Vous êtes...

La Rapidité d'Affichage

La technologie employée ici n'utilise strictement que ce dont le site que vous consultez a besoin. Elle ne se perd pas dans des calculs complexes prévoyant la "possibilité de..." faire ceci ou cela. A chaque clic, elle n'opère que sur ce dont vous avez besoin, le plus rapidement possible. Ainsi les sites que vous consultez, équipés de cette technologie, sont plus fluides.

La Rapidité d'édition

Puisque c'est simple, c'est rapide !
Par exemple, pour modifier une News ou en insérer une nouvelle, vous n'aurez que 3 étapes :

  1. Cliquez sur admin et entrer vos identifiants
  2. Vous revenez sur le site, allez sur la première zone des "News"
  3. Double-cliquez dessus, vous atterrissez immédiatement sur le module d'édition des News

...bon, faut que j'clique sur quoi pour modifier ça ?...   ← n'est plus qu'un mauvais souvenir !

La simplicité de mise en œuvre

(Si vous n'êtes pas web designer, vous n'allez pas comprendre grand chose ici)

DFO n'est pas un CMS tel que WordPress, il est beaucoup plus simple d'utilisation et, surtout, ne vous contraint en strictement ...rien. Designez votre site comme bon vous semble, en utilisant toutes les techniques que vous voulez (HTML5, CSS3, Bootstrap, Foundation, KNACSS, LESS, Sass, jQuery, Zepto ou que sais-je, lâchez-vous !). Faites absolument tout ce que vous voulez ! En fait, montez votre site « en dur », en HTML, comme s'il ne devait pas être géré par un CMS. Puis, une fois terminé, ou même n'importe quand, au moment que vous jugerez le plus opportun, que vous ayez encore du faux texte ou que le contenu éditorial définitif soit déjà intégré, pour installer DFO :

Cliquez ici

La liberté dans la modularité

Si ce n'est pas déjà fait, jetez un œil d'abord dans la section Web Designer.

(si vous n'êtes ni designer ni développeur, ce qui suit est composé de hiéroglyphes étranges)

Donc, vous l'aurez compris, la première inclusion sert à bufferiser la sortie via un ob_start() et la seconde à envoyer le tout au client, via un ob_end_flush(), et vous imaginez bien qu'entre temps, il y deux ou trois trucs qui se passent... DFO est entièrement développé sous forme de Plug-ins.

Cliquez ici pour en savoir plus

Du bon ordre des priorités

C'est bien connu, dans les métiers du développement informatique au sens le plus large du terme, à une tâche donnée qu'il faut automatiser, plusieurs solutions sont toujours possibles, des bonnes, et des mauvaises... Pour faire ce choix épineux, nous avons toujours privilégié l'ordre des priorités suivants :

  1. L'expérience utilisateur de l'internaute lambda. Dans notre métier, existe-t'il un acteur plus important que le client de nos clients ? Le tout premier impératif que nous nous sommes fixés a été de prioriser la fluidité et l'ergonomie des sites réalisés.
  2. Nos clients. N'oublions pas que ce sont nos clients qui manipuleront le back-office de leur propre site. N'oublions pas non plus que nos clients ne font pas notre métier ! (sinon ils ne seraient pas nos clients...). Rien que le vocable back-office en fait fuir plus d'un. C'est pourquoi nous l'avons bani et remplacé par quelque chose de beaucoup plus simple.
  3. Les Web Designers. Ce sont eux les garants de la qualité des sites réalisés. Nous avons toujours voulu leur laisser le champ le plus libre possible à leur créativité.
  4. Les Web Developer. En informatique, plus l'interface d'une application est simple plus son code est complexe. Mais là aussi nous avons tenté de palier à ce dogme ancestral en se creusant la tête avant de développer. L'architecture de DFO est totalement et intégralement organisée sous forme de plugins. Le noyau n'est composé que de quelques dizaines de lignes de codes qui ne font qu'appeler ces plugins. Vos développeurs pourront pleinement s'exprimer sans aucun risque d'ébranler de quelconques châteaux de cartes.

DFO a nécessité plus de deux ans de développement. 60% de ce temps n'a été consacré qu'à la réflexion pour trouver LA solution la plus ingénieuse. C'est pourquoi DFO est simple, fluide et efficace pour l'utilisateur, pour nos clients, pour les designers et les développeurs.

 

 

 

 

 

Et maintenant, un exemple de...

Catalogue

Ceci est un exemple de catalogue de produits présenté sur votre site, organisé en catégories et modifiable avec DFO. Pour un catalogue simple, sans possibilité de commande en ligne, on pourrait s'arrêter là. Mais pour les besoins de cette démonstration, vous verrez apparaître dans le back-office tous les éléments vous permettant d'éditer un catalogue produits plus complexe, comme s'il était intégré à une boutique en ligne.

22 articles trouvés - Page 1/2

Abstrait

ArchiteXture

Old Cars

Objets

Voyage

Villes

Pause

Working

Video Games

HighTech

µprocesseurs

Campagnes

 

 

 

 

 

Et maintenant, un exemple de...

Fil de News ou Événements

Ici on présente des événements sous la forme d'un carrousel. C'est un choix arbitraire. Nous aurions pu utiliser toute autre forme de présentation, elle est complètement à la discrétion du Web Designer.

 

Erreur Javascript !


Votre navigateur semble être configuré pour ne pas exécuter JavaScript.
Or, ce site Internet ne peut pas fonctionner correctement sans cela.
Veuillez activer JavaScript dans les paramètres de votre navigateur et cliquer ici.